Previous month:
septembre 2022
Next month:
novembre 2022

octobre 2022

Bonne fête à tous les Narcisse !

Selfie Queen 2Il est difficile de travailler sur la question de l’éthique et de la probité en politique, sans questionner un des grands phénomènes de notre époque, le narcissisme.

Ce besoin d’estime de soi, qui permet à chacun de se développer de façon équilibrée, a basculé dans des formes de pathologie sévère. De nos jours, l’émergence continue de personnalités profondément narcissiques induit de nombreuses décisions et des comportements déviants dans la sphère publique. Des personnalisées déséquilibrées, n’ayant d’autres choix que d’alimenter perpétuellement un besoin d’auto-renforcement psychologique. Souvent assez limitées dans leurs compétences réelles du fait de l’énergie qu’ils dépensent principalement à exister aux yeux d’autrui, ces individus n’hésitent pas à emprunter tous les chemins possibles pour arriver à leur fin : continuer à exister par les regard que l’on porte sur eux. Le mensonge, la tricherie et la corruption en font évidemment partie.

Le livre « Les NARCISSE, Ils ont pris le pouvoir », de Marie France Hirigoyen, traite en profondeur ce sujet contemporain et de toutes ses facettes dans notre société moderne.

Lire la suite "Bonne fête à tous les Narcisse !" »


Réflexions autour de l’article du Télégramme du 28 septembre

Foveau Jouvet - Le TélégrammePetit retour sur l’article du Télégramme (ici), sorti la semaine dernière et qui rapporte les différentes postures autour de l’assignation que j’ai engagée.

Il me semble intéressant de revenir sur trois points de l’article. Le premier est sur la justification des 50 000 € dont il est fait mention dans l’article. Le second point est la réponse faite par les responsables du Parti socialiste. Le dernier est sur les autres réactions révélatrices que l'article a suscité autour.

Un impayé de cotisations exorbitant

Sur les 50 000 €, qui sont à la fois l’évaluation minimal des impayés en cotisation d’élus de François Cuillandre au Parti socialiste entre 2007 et 2019, mais aussi (volontairement) le montant que je demande à la justice en réparation des irrégularités de cette désignation, il me semble important d’apporter plus d’éléments.

Par souci du beau calcul, s'agissant d'un ex-professeur de finances publiques, ancien inspecteur des impôts, je joins (ici) une note expliquant le détail du calcul de cette évaluation d’impayés à minima de 50 000 €. Cette analyse s’appuie à la fois sur des pièces de justice, donnant le montant des cotisations versées par François Cuillandre et les déclarations de ses indemnités, faites par l’intéressés lui-même à la HATVP (document public ici).

On notera dans l’article Télégramme de septembre que, contrairement à juin, les responsables du Parti socialiste national ou fédéral ne contrediront plus cet impayé de cotisation. Ils l’avaient pourtant fait avant que je ne révèle le document, peu contestable, de la procédure judiciaire Vivre à Brest. Cette fois-ci, ils ont préféré la sobriété du propos sur ces impayés. François Cuillandre ne dira rien non plus, malgré qu’il ait été interpellé par des journalistes.

Lire la suite "Réflexions autour de l’article du Télégramme du 28 septembre" »